Les panneaux solaires flexibles prennent d’assaut le marché du photovoltaique

20 01 2010
Cellules solaires flexibles Flexcell

Cellules solaires flexibles Flexcell

L’actualité des cellules solaires flexibles est plutôt bien remplie. En effet, les usines de production fleurissent et le marché du solaire progresse à une vitesse vertigineuse.

Energy Conversion Device, Flexcell, voici deux entreprises qui ne connaissent pas la crise et toutes deux surfent sur la même tendance: Le solaire flexible. Tandis que la première annonce son intention d’implanter prochainement en France une usine d’une capacité annuelle de production de 30 MW, la seconde en a déjà ouvert une en Suisse l’année passée d’une capacité de 25 MW.

Les principaux avantages des cellules solaires flexibles sont sa facilité d’intégration dans la structure d’un bâtiment, et son cout de production. Revers de la médaille, leur capacité à transformer l’énergie solaire en est amoindrie, de 4 à 8% pour une cellule flexible et d’environ une vingtaine de pour cent pour une cellule classique.

D’après Mark Morelli, PDG  d’Energy Conversion Device, « la France est l’un des marchés solaires les plus progressifs, et connaissant la croissance la plus rapide au monde ».

A défaut de profiter des vents marins de ses littoraux, la France profite de son soleil.

Sources:

Flexcell, Boursier.com.

Publicités




18 millions de dollars levés pour l’encre solaire d’Innovalight

10 01 2010
Cellule solaire d'Innovalight

Cellule solaire d'Innovalight

L’entreprise californienne Innovalight a débloqué 18 millions de dollars pour pousser le développement de sa technologie d’encre solaire.

Innovalight conçoit des prototypes de cellules solaires en pulvérisant de l’encre composée de nanoparticules en Cuivre Indium Gallium Sélénium (ou CIGS) sur un substrat. L’avantage de ce procédé vient de sa simplicité de fabrication. L’application de l’encre pouvant se faire à froid et nécessitant moins de machines, on observe une réduction notable de l’énergie utilisée ainsi que du coût de production par rapport à une cellule solaire classique.

Le 8 Septembre 2009, la compagnie Innovalight annonçait une efficacité record pour son encre en convertissant 18% de la lumière solaire en électricité à l’aide de cellules en silicium. Ces performances ont été certifiées par le laboratoire des énergies renouvelables du département américain de l’énergie (NREL) et par l’institut Fraunhofer des systèmes énergétiques solaires (ISE) en Allemagne.

Dans son communiqué du 6 Janvier 2010, Innovalight déclare, entre autre, vouloir profiter de cet argent afin de dépasser les 20% d’efficacité pour ses cellules solaires et faire des énergies fossiles des options du passé.

Sources:

Innovalight, Enerzine 12.





Un collecteur solaire d’un nouveau genre testé en Italie

27 12 2009
Concentrateur solaire à miroirs rotatifs adaptables

Concentrateur solaire à miroirs rotatifs adaptables

Le premier concentrateur solaire à miroirs rotatifs adaptables au monde a été inauguré le 27 novembre dernier en Italie, près de Florence.

Le premier concentrateur solaire à miroirs rotatifs adaptables a été présenté à l’Observatoire d’Arcetri. Il a été développé par l’Institut National d’optique appliquée du CNR de Florence, mais exploite les technologies de l’entreprise entreprise Ronda High-Tech.

Le principe est simple et rappelle un peu le fonctionnement des fours solaires. Un rail dessinant un demi-cercle, à l’image de ceux sur lesquels on place des caméras de télévision, supporte un module constitué d’une toile comprenant 8 mètres carrés de miroirs qui se déplace en fonction de la position du soleil. Le rôle de ces miroirs est de renvoyer les rayons solaires vers un moteur stirling qui utilise l’énergie thermique afin de fournir de l’énergie électrique.

La véritable avancée de ce projet réside dans son rendement surfacique. Un demi-cercle d’environ 250 mètres carrés (25 mètres de diamètre) produirait autant d’énergie que 2500 mètres carrés de panneaux solaires photovoltaïques, à savoir 200 kW (kilowatts) soit la consommation énergetique d’une soixantaine de familles.

Sources:

Bulletins électroniques, Corriere della sera.it.





Batiments solaires: La Chine frappe fort

16 12 2009
Immeuble solaire de Dezhou

Immeuble solaire de Dezhou

La Chine montre qu’elle ne fait pas dans la demi-mesure en dévoilant le plus grand « immeuble solaire » destiné aux affaires.

Bureaux, salles de réunion, d’exposition, de science et un hôtel sont prévus pour occuper les quelques 75.000 mètres carrés de superficie de l’édifice situé à Dezhou, au Nord-Ouest de la Chine.

Et le bâtiment n’a pas que les panneaux solaire pour lui. En effet, l’isolation permettrait des économies d’énergie d’environ 30% supérieures sur la norme nationale. Du côté de la construction, sa structure extérieure n’est composée que d’un pour cent d’acier.

L’immeuble se caractérise aussi par son architecture rappelant celle d’un cadran solaire, d’ailleurs le lieu accueillera le quatrième congrès mondial de la ville solaire.

Source:

Enerzine.





Les panneaux solaires veulent voir l’espace!

7 12 2009

Si l’énergie solaire ne vient pas au panneau photovoltaïque, le panneau photovoltaïque viendra à l’énergie solaire!

Solaren corporation a passé un accord avec PG&E (Pacific Gas and Electric Company, un opérateur d’énergie en Californie) en début d’année annonçant le rachat d’énergie solaire en provenance de l’espace dès 2016. L’annonce peut paraitre saugrenue mais l’accord a été validé par la Californie.

Le principe semble simple, des satellites équipés de panneaux solaires photovoltaïques seront placés en orbite équatoriale, l’électricité qu’ils récupèreront sera alors convertie en radio-fréquence puis envoyée vers une station de réception.
L’opérateur signale que dans l’espace, la puissance de l’énergie solaire exploitable est 8 à 10 fois supérieure que sur Terre, elle est permanente (pas de jour/nuit) et elle n’est pas filtrée par notre atmosphère.

Bien sur, ce projet n’est pas parfait, on peut se poser les questions du rendement de la transmission radio, de son contrôle, et surtout de l’énergie grise (l’énergie que l’on dépense pour fabriquer, utiliser et recycler un produit, ici la fabrication des panneaux et leur mise en orbite par une fusée par exemple).

De plus, son coût est estimé à 2 milliards de dollars…

Sources:

Astro-Canada, Futuralis 12 , Enerzine, PG&E.





CR5: Le CO2 se recycle en carburant!

27 11 2009
Collecteur solaire du CR5

Collecteur solaire du CR5

A ce jour, de nombreuses solutions ont  été envisagées pour se débarrasser de ce gaz encombrant qu’est le dioxyde de carbone, comme le stockage géologique ou en eaux profondes. Et si la solution était tout simplement…de le consommer!

Des scientifiques du Sandia National Labatory ont rivalisé d’ingéniosité pour mettre au point le CR5, autrement dit « Counter-Rotating-Ring Receiver Reactor Recuperator« . Bien que le but initial du système soit de décomposer de l’eau en hydrogène et en oxygène, en y injectant du CO2 provenant d’un point de stockage, il permet d’obtenir les éléments nécessaires pour synthétiser du carburant.

Le prototype est constitué de deux chambres et de plusieurs anneaux rotatifs couverts d’oxyde de fer. L’appareil  produit une réaction thermochimique. En effet, chauffé à 1500°C à l’aide de l’énergie solaire, l’oxyde de fer se trouvant dans les chambres réagit avec le dioxyde de carbone, et le transforme.

Même si l’expérience de cet automne a été concluante, l’objectif du laboratoire reste d’améliorer le système, et prévoit la réalisation d’un nouveau prototype tous les 3 ans, jusqu’à la mise en service officielle qui devrait intervenir dans une quinzaine d’années.

Sources:

Enerzine, L’express, Sandia National Labatory.





Le Boum de l’énergie solaire se confirme

19 11 2009
L'énergie du soleil à notre rescousse

L'énergie du soleil à notre rescousse

L’entreprise Solabios, un des leaders en France dans l’investissement dans l’énergie solaire, projette la mise en chantier de 45.000 m2 de centrales de production d’énergie photovoltaïque dans le sud de la France d’ici l’année prochaine.

Cela represente une puissance de plus de six mégawatts, environ l’équivalent des besoins en électricité de 6500 foyers.

Solabios envisage d’amplifier sa capacité d’installation en alliant les activités de producteur d’énergie, investisseur et concepteur de projets. Son union avec Sunnco, important groupe d’installation photovoltaïque en France, a d’ailleurs recemment été révelée.

Voila qui confirme la tendance annoncée par le Syndicat des Energies Renouvelables, qui montre le triplement du parc photovoltaïque accordé au réseau entre septembre 2008 et septembre 2009. Pour le moment, le potentiel de production d’éléctricité de source photovoltaïque correspond a la consommation de 85.000 personnes sur un an.

Sources:

Solabios, RadioBFM, SER.