Copenhague: Fin du passe-temps, fin d’un espoir

19 12 2009

Quand l’élite mondiale agit de façon aussi responsable que des élèves peu soigneux, forcement, cela donne une copie bâclée.

Un accord, ou plutôt un semblant d’accord, a été signé in extrémis à Copenhague, pour la forme, histoire de ne pas repartir les mains vides. Le texte n’astreint aucun Etat à un réel engagement. Seul point a retenir, le financement.

En effet, les pays dits industrialisés promettent d’apporter une aide collective de 30 milliards de dollars, diluée sur 3 ans, aux pays pauvres. Le montant de cette aide devrait normalement augmenter chaque année pour atteindre 100 milliards de dollars par an en 2020.

Mieux que rien, mais une vraie déception, un véritable fiasco même selon les ONG présentes sur place. Le mot « honte » traine sur toutes les lèvres, et s’affiche dans la majorité des articles concernant la houleuse conclusion de la conférence de Copenhague.

Finalement, l’accord serait destiné à armer un traité contraignant à la prochaine conférence sur le climat, à Mexico, fin 2010….

Donc pourquoi faire le jour-même une chose que l’on peut faire le lendemain? Mais pouvait-on vraiment se permettre de la remettre au lendemain?

Voir aussi: Historique Copenhague.

Sources:

Le Matin, Romandie news, Le Point, Eco 89.

Publicités




Copenhague: L’implication des politiques mise en doute?

27 11 2009

Alors que près de  la moitié des délégations conviées au sommet de Copenhague ont confirmé leur venue, les Francais restent sceptiques quant à l’issue de cette conférence décisive.

En effet un sondage réalisé par l’institut LH2 pour le compte du nouvelobs.com révèle que moins d’un tiers des Francais pensent que le rassemblement de Copenhague aboutira sur un accord international fort, dont seulement une poignée s’estiment très confiants.

On peut compléter les résultats de ce sondage « réalisé par l’institut LH2 pour nouvelobs.com les 20 et 21 novembre 2009, par téléphone, sur un échantillon de 1.002 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus » à ceux de « l’avis des internautes » du nouvelobs.com encore en cours, comptabilisant plus de 350 réponses sur l’aboutissement probable du sommet de Copenhague: Moins de 10% des votants penchent pour la possibilité d’un « accord international sur les enjeux climatiques » contre environ 75% qui pensent que cette réunion aboutira sur « de vaines discussions« !

Reste à savoir d’où vient ce manque de confiance.

Sources:

NouvelObs.com, Les Echos.





Conférence de Copenhague 2009: Entre espoir et scepticisme…

21 11 2009
Copenhague, théatre de l'avenir

Copenhague, théatre de l'avenir

La conférence de Copenhague, sous la coupe de l’ONU, est censée accentuer les efforts internationaux pour éviter le dérèglement climatique, définir les suites à donner au protocole de Kyoto qui s’achèvera en 2012 et déterminer un objectif global à long terme pour les réductions d’émissions de gaz à effets de serre.

Evidemment une telle réunion en fait rêver plus d’un de voir émerger un accord fort engageant tous les pays, une sorte d’après-Kyoto…Or un vent de scepticisme souffle sur Copenhague, risquant de faire s’envoler tous les espoirs de traité.

Visiblement les dissensions, même au sein de l’Union Européenne, sont nombreuses et portent principalement au niveau économique. Malheureusement, un échec ne peut être admis, l’enjeu n’est plus simplement économique ou politique…En effet quoi de plus important que l’avenir de la planète?

Une dizaine d’associations comme WWF-FranceGreenpeace FranceAction contre la FaimCare FranceFIDHFondation Nicolas HulotLes amis de la terreMédecins du MondeOxfam France Agir IciRéseau Action Climat se sont réunies afin de faire réagir les principaux acteurs de la conférence de Copenhague qui n’auront que du 7 au 18 décembre pour arriver à un résultat primordial.

Pour ne pas laisser passer cette opportunité rare de changer le monde.

Sources:

COP15, L’Ultimatum Climatique, L’express, Ministere du Développement Durable.





Démonstration du transport de l’énergie électrique sans fil

12 11 2009
Exemple electricité sans fil

WiTricity

Que faire des ces piles dechargées? Mais ou est passé le chargeur du portable? Combien de multiprises se cachent sous le bureau? Il se pourrait que bientôt ces questions n’aient plus lieu d’être!

L’énergie, en particulier l’électricité, est au coeur de notre société, on peut donc penser que le sujet est pleinement étudié. Et pourtant que de défauts! Le problème constant des batteries à la durée de vie limitée, de l’insécurité provoquée par les innombrables fils qui serpentent partout, etc…Heureusement une solution pointe le bout de son nez:  L’électricité sans fil, hier curiosité voire folie, est aujourd’hui une technologie en passe d’être commercialisée.

Je vous présente un « talk » de juillet 2009 qui explique le fonctionnement du système d’une équipe du MIT qui permet ce miracle sans trop entrer dans les détails techniques. Cerise sur le gâteau, la vidéo contient une démonstration assez étonnante, comme quoi l’énergie nous réserve encore quelques surprises. Vidéo: Talk wireless electricity .

Source:

TED