Ludique: Etes-vous de taille pour lutter contre le réchauffement climatique?

22 12 2009

Copenhague par ci, Copenhague par la…Et si le destin de la planète était dans les mains d’une seule personne, entre vos mains? Deux petits jeux en ligne permettent de tester votre capacité à vous occuper de la planète. Alors qu’attendez-vous?

Voici une présentation de deux petits jeux sur la gestion de l’énergie (serious game écologiques) qui mettent à l’épreuve votre éco-citoyenneté:

Clim’Way:

Clim'Way, Une véritable mini-ville

Clim'Way, une véritable mini-ville

Pour commencer, Clim Way (anciennement Clim City) vous plonge dans une ville à part entière, et vous met au défi d’alléger au maximum son impact sur l’environnement en 50 ans (ici en tours).

Le but initial est d’atteindre 3 objectifs principaux, à savoir de réduire de 75% les rejets de gaz à effets de serre, de diminuer la consommation énergétique de 40% et d’augmenter la part d’énergie renouvelable de 3 à 60%.

Pour arriver à vos fins, vous pourrez responsabiliser les citoyens, développer des centrales solaires, la sylviculture, voter des lois…Clim Way est extrêmement complet.

Ce jeu a été développé par Cap sciences dans l’espoir de sensibiliser le grand public aux problémes écologiques qui se posent actuellement.

Energyville:

Energyville, future catastrophe écologique?

Energyville, future catastrophe écologique?

Dans Energyville, vous ne vous occupez plus que de la production d’energie.

Biomasse, solaire, éolien, nucléaire, vous décidez librement des sources d’énergies alimentant vote ville, mais il faut tenir compte de leur impact economique et environnemental!

Ce jeu a été developpé par une filliale du groupe pétrolier Texaco, qui n’est poutant pas une référence en matière d’écologie…

Je vous souhaite de passer un bon moment à essayer de sauver le monde.

Sources:

Cap sciences, Clim’city Online, EnergethiqueWillyoujoinus.

Publicités




Energie verte: Quand une île montre l’exemple

13 12 2009

Samso, l'ile verte100% d’energie verte, un pari tenu haut la main par Samso, une petite île Danoise d’environ 4.000 habitants, à l’aide d’éoliennes, de panneaux solaires, de chaudières à bois et de biocarburants.

Un projet fou entamé il y a 12 ans de cela lorsque le gouvernement du Danemark a lancé un concours entre 5 îles, le but étant de proposer le meilleur projet concernant les énergies renouvelables. A la suite de la victoire de Samso, les habitants de l’ile se sont démenés pour que le projet soit une réussite.

Car il ne faut pas croire que ce fut facile, les habitants ont investi beaucoup de temps et surtout d’argent, 11 éoliennes pour produire de l’électricité, des panneaux solaires thermiques disséminés sur l’île (qui produisent 75% de la chaleur de celle-ci), un bruleur à copeaux de bois (en soutien), et certains fermiers possèdent du matériel pour produire leur propre biocarburant!

Même si certains jours le vent est trop faible, dans quel cas l’île importe de l’électricité du Danemark, la plupart du temps c’est l’île revend son excédent d’énergie. Ceci compense les lourds investissements de départ.

Alors, pourquoi pas nous?

Sources:

France 2, France Soir.





Renouvelable: L’energie qui valait 1 milliard

9 12 2009

Plus d’un milliard d’euros, c’est le montant que devrait atteindre les commandes dans les énergies renouvelables pour Areva cette année!

Même si le montant parait énorme, les énergies renouvelables ne représentent en réalité que 3% de toutes les commandes d’Areva, le nucléaire restant la filière principale du groupe.

Malgré tout, Anne Lauvergeon (PDG d’Areva) a affirmé la volonté du groupe de développer le secteur des énergies renouvelables durant les prochaines années. Selon la PDG, d’ici trois ans le nucléaire continuera son avancée alors que le renouvelable sera amené à s’affirmer de plus en plus.
Quoi de plus normal quand on pense à l’EPR dont les projets progressent et se multiplient ainsi qu’au contexte favorable qu’offre la conférence de Copenhague!

Anne Lauvergeon souligne que « le monde a besoin d’énergie sans CO2 […] Nucléaire, renouvelable même combat, complémentarité évidente. »

Réalisme ou simple démarche marketing?

Sources:

Areva, Romandie News, France info.





CR5: Le CO2 se recycle en carburant!

27 11 2009
Collecteur solaire du CR5

Collecteur solaire du CR5

A ce jour, de nombreuses solutions ont  été envisagées pour se débarrasser de ce gaz encombrant qu’est le dioxyde de carbone, comme le stockage géologique ou en eaux profondes. Et si la solution était tout simplement…de le consommer!

Des scientifiques du Sandia National Labatory ont rivalisé d’ingéniosité pour mettre au point le CR5, autrement dit « Counter-Rotating-Ring Receiver Reactor Recuperator« . Bien que le but initial du système soit de décomposer de l’eau en hydrogène et en oxygène, en y injectant du CO2 provenant d’un point de stockage, il permet d’obtenir les éléments nécessaires pour synthétiser du carburant.

Le prototype est constitué de deux chambres et de plusieurs anneaux rotatifs couverts d’oxyde de fer. L’appareil  produit une réaction thermochimique. En effet, chauffé à 1500°C à l’aide de l’énergie solaire, l’oxyde de fer se trouvant dans les chambres réagit avec le dioxyde de carbone, et le transforme.

Même si l’expérience de cet automne a été concluante, l’objectif du laboratoire reste d’améliorer le système, et prévoit la réalisation d’un nouveau prototype tous les 3 ans, jusqu’à la mise en service officielle qui devrait intervenir dans une quinzaine d’années.

Sources:

Enerzine, L’express, Sandia National Labatory.





Copenhague: L’implication des politiques mise en doute?

27 11 2009

Alors que près de  la moitié des délégations conviées au sommet de Copenhague ont confirmé leur venue, les Francais restent sceptiques quant à l’issue de cette conférence décisive.

En effet un sondage réalisé par l’institut LH2 pour le compte du nouvelobs.com révèle que moins d’un tiers des Francais pensent que le rassemblement de Copenhague aboutira sur un accord international fort, dont seulement une poignée s’estiment très confiants.

On peut compléter les résultats de ce sondage « réalisé par l’institut LH2 pour nouvelobs.com les 20 et 21 novembre 2009, par téléphone, sur un échantillon de 1.002 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus » à ceux de « l’avis des internautes » du nouvelobs.com encore en cours, comptabilisant plus de 350 réponses sur l’aboutissement probable du sommet de Copenhague: Moins de 10% des votants penchent pour la possibilité d’un « accord international sur les enjeux climatiques » contre environ 75% qui pensent que cette réunion aboutira sur « de vaines discussions« !

Reste à savoir d’où vient ce manque de confiance.

Sources:

NouvelObs.com, Les Echos.





La pile à combustible: Comment ça marche?

26 11 2009

Le principe de la pile à combustible est simple, convertir l’énergie chimique en énergie électrique. Contrairement à une pile classique, les réactifs et les produits ne sont pas présents dans la pile mais apportés et évacués en continu.

Une pile à combustible comprend plusieurs cellules constituées de 2 électrodes, une négative (anode), une positive (cathode). L’hydrogène arrive par le côté de l’anode où les molécules H2 se dissocient toutes en ions H+ qui continuent leur trajet dans la pile pendant que les électrons libérés passent dans un circuit électrique. L’oxygène arrive par le côté opposé, à savoir celui de la cathode, c’est alors que les ions d’hydrogène et d’oxygène se combinent, récupérant les électrons et formant des molécules bien connue H2O.

Principe de fonctionnement d'une pile à combustible

Principe de fonctionnement d'une pile à combustible

Au final, ce système transforme de l’hydrogène et de l’oxygène en énergie électrique et en eau.

Il existe d’autres types de piles à combustible, fonctionnant avec différents combustibles (des alcools ou des hydrocarbures peuvent remplacer l’hydrogène), ou électrodes, il en existe même fonctionnant à l’aide d’eau!

Pour une explication ludique du principe de fonctionnement d’une pile à combustible je vous invite à vous rendre sur ce site: CEA ou encore Enseeg.

Sources:

Sciences.gouv, Techno-science, Enseeg, CEA, Industrie&Technologies.





Energie osmotique: L’eau devient une source d’espoir

23 11 2009
L'eau, omniprésente et essentielle

L'eau, omniprésente et essentielle

L’inauguration de la première centrale à production d’énergie osmotique du monde est prévue le mardi 24 Novembre 2009 (soit dans un peu plus de 14 heures à l’instant où l’article est rédigé). Ce projet, qui est en fait un prototype, sera installé à Hurum près d’Oslo, en Norvège.

L’exploitation de cette centrale a pour unique but de valider le potentiel de la technologie, pour l’instant elle pourrait tout au plus alimenter un appartement. Il y aura bien sur des recherches pour optimiser le système.

Chez Statkraft, une compagnie Norvégienne impliquée dans les énergies propres, on explique que cette forme d’énergie renouvelable est prometteuse car capable de produire une quantité d’électricité « prévisible et stable » rappelant que ce n’est ni le cas de l’éolien ni du solaire.

Quand eau douce et eau salée se révèlent être une solution pour notre salut énergetique.

Sources:

Miwim, Midi libre, Romandie news.