Energie verte: Quand une île montre l’exemple

13 12 2009

Samso, l'ile verte100% d’energie verte, un pari tenu haut la main par Samso, une petite île Danoise d’environ 4.000 habitants, à l’aide d’éoliennes, de panneaux solaires, de chaudières à bois et de biocarburants.

Un projet fou entamé il y a 12 ans de cela lorsque le gouvernement du Danemark a lancé un concours entre 5 îles, le but étant de proposer le meilleur projet concernant les énergies renouvelables. A la suite de la victoire de Samso, les habitants de l’ile se sont démenés pour que le projet soit une réussite.

Car il ne faut pas croire que ce fut facile, les habitants ont investi beaucoup de temps et surtout d’argent, 11 éoliennes pour produire de l’électricité, des panneaux solaires thermiques disséminés sur l’île (qui produisent 75% de la chaleur de celle-ci), un bruleur à copeaux de bois (en soutien), et certains fermiers possèdent du matériel pour produire leur propre biocarburant!

Même si certains jours le vent est trop faible, dans quel cas l’île importe de l’électricité du Danemark, la plupart du temps c’est l’île revend son excédent d’énergie. Ceci compense les lourds investissements de départ.

Alors, pourquoi pas nous?

Sources:

France 2, France Soir.

Publicités




Stockage de l’énergie: le papier se plie en quatre!

12 12 2009
Une batterie composée de papier alimente une diode

Batterie à base de papier

Grace à une équipe de chercheurs de l’université de Stanford (Californie), ceux qui ont peur de la feuille blanche pourront toujours la transformer en batterie électrique!

Ajoutez une pincée de nanotubes en carbone (minuscules tubes de l’ordre du milliardième de mètre!) ainsi que des nanofils d’argent dans une encre spécifique et melangez. Plongez-y une feuille de papier et laissez la sécher. Une fois sèche, trempez la feuille dans une solution au lithium puis dans une solution conductrice d’électricité.

Une recette plus qu’originale pour changer une feuille de papier en batterie extrêmement légère capable d’absorber et de restituer de l’électricité rapidement. Selon l’équipe de Stanford, ce genre de technique pourrait alléger les batteries actuelles de 20% en se substituant à certains composants métalliques.

Il ne reste plus qu’à trouver des champs d’application à cette technologie, bien que l’automobile soit déjà sur la liste.

Sources (vidéo):

Le Monde, Enerzine.





Renouvelable: L’energie qui valait 1 milliard

9 12 2009

Plus d’un milliard d’euros, c’est le montant que devrait atteindre les commandes dans les énergies renouvelables pour Areva cette année!

Même si le montant parait énorme, les énergies renouvelables ne représentent en réalité que 3% de toutes les commandes d’Areva, le nucléaire restant la filière principale du groupe.

Malgré tout, Anne Lauvergeon (PDG d’Areva) a affirmé la volonté du groupe de développer le secteur des énergies renouvelables durant les prochaines années. Selon la PDG, d’ici trois ans le nucléaire continuera son avancée alors que le renouvelable sera amené à s’affirmer de plus en plus.
Quoi de plus normal quand on pense à l’EPR dont les projets progressent et se multiplient ainsi qu’au contexte favorable qu’offre la conférence de Copenhague!

Anne Lauvergeon souligne que « le monde a besoin d’énergie sans CO2 […] Nucléaire, renouvelable même combat, complémentarité évidente. »

Réalisme ou simple démarche marketing?

Sources:

Areva, Romandie News, France info.





Ecoquartier: Quand la france rattrape son retard

29 11 2009
plan de l'écoquartier de grenoble

plan de l'écoquartier de grenoble (© AKTIS)

Les écoquartiers, zones urbaines pensées pour réduire au minimum leur impact sur l’environnement, arrivent enfin en France.

Le concept des écoquartiers se répend en Europe depuis plus d’une dizaine années, comme notamment en Suède (à Stockholm, Malmö et Hammarby), en Allemagne (à Hanovre et Fribourg) ou encore en Suisse (Oberwinterthur), où l’on peut voir les exemples les plus aboutis. Mais la France se réveille!

Ainsi, un certain nombre de villes ont entamé leur propre projet voila quelques années, à l’image de Douai, Lyon, Bordeaux, Strasbourg, ou encore Grenoble. Cette dernière vient d’ailleurs de recevoir le grand prix de l’écoquartier 2009 des mains du ministre de l’ecologie et du developpement durable, Jean-Louis Borloo et du secrétaire d’Etat au Logement Benoist Apparu.

Même si certains critiqueront le retard que la France a accumulé dans le domaine des quartiers durables, on ne peut que se réjouir de la multiplication de ce genre d’initiative.

Sources:

Debonne-Grenoble.fr, Charlotteonline’s blog, dd magazine, Actu-Environnement, LeMoniteur.fr, TF1.





Démonstration du transport de l’énergie électrique sans fil

12 11 2009
Exemple electricité sans fil

WiTricity

Que faire des ces piles dechargées? Mais ou est passé le chargeur du portable? Combien de multiprises se cachent sous le bureau? Il se pourrait que bientôt ces questions n’aient plus lieu d’être!

L’énergie, en particulier l’électricité, est au coeur de notre société, on peut donc penser que le sujet est pleinement étudié. Et pourtant que de défauts! Le problème constant des batteries à la durée de vie limitée, de l’insécurité provoquée par les innombrables fils qui serpentent partout, etc…Heureusement une solution pointe le bout de son nez:  L’électricité sans fil, hier curiosité voire folie, est aujourd’hui une technologie en passe d’être commercialisée.

Je vous présente un « talk » de juillet 2009 qui explique le fonctionnement du système d’une équipe du MIT qui permet ce miracle sans trop entrer dans les détails techniques. Cerise sur le gâteau, la vidéo contient une démonstration assez étonnante, comme quoi l’énergie nous réserve encore quelques surprises. Vidéo: Talk wireless electricity .

Source:

TED