L’EPR, une source d’énergie sûre?

15 11 2009
EPR Finlande (Olkiluoto)

EPR Finlande (Olkiluoto)

Le retard pris sur la construction de l’EPR, le réacteur nucléaire de 3eme géneration, ne risque pas de se réduire. En effet, les autorités de sûreté nucléaire de Finlande (STUK), du Royaume Uni (HSE) et de France (ASN) évoquent quelques points à ameliorer.

Les doutes des commissions de sécurité se portent principalement sur le système de « contrôle-commande », sorte de cerveau du l’EPR separé en deux « hémisphères », le premier assurant le fonctionnement du réacteur et le second sa sécurité.  Or, c’est le manque d’indépendance entre ces deux parties qui est signalé, indépendance primordiale au niveau de la sécurité dans le sens où un élément commun ayant une défaillance signifierait la perte de système de sûreté.

Sur le site internet d’AREVA on peut lire que l’entreprise « et EDF s’engagent à apporter toutes les réponses attendues d’ici la fin de l’année« . En attendant, les anti-nucléaires se délectent de la nouvelle.

Affaire à suivre.

Sources:

Areva, EDF, Iosis, Le Monde.

Publicités