Copenhague: Fin du passe-temps, fin d’un espoir

19 12 2009

Quand l’élite mondiale agit de façon aussi responsable que des élèves peu soigneux, forcement, cela donne une copie bâclée.

Un accord, ou plutôt un semblant d’accord, a été signé in extrémis à Copenhague, pour la forme, histoire de ne pas repartir les mains vides. Le texte n’astreint aucun Etat à un réel engagement. Seul point a retenir, le financement.

En effet, les pays dits industrialisés promettent d’apporter une aide collective de 30 milliards de dollars, diluée sur 3 ans, aux pays pauvres. Le montant de cette aide devrait normalement augmenter chaque année pour atteindre 100 milliards de dollars par an en 2020.

Mieux que rien, mais une vraie déception, un véritable fiasco même selon les ONG présentes sur place. Le mot « honte » traine sur toutes les lèvres, et s’affiche dans la majorité des articles concernant la houleuse conclusion de la conférence de Copenhague.

Finalement, l’accord serait destiné à armer un traité contraignant à la prochaine conférence sur le climat, à Mexico, fin 2010….

Donc pourquoi faire le jour-même une chose que l’on peut faire le lendemain? Mais pouvait-on vraiment se permettre de la remettre au lendemain?

Voir aussi: Historique Copenhague.

Sources:

Le Matin, Romandie news, Le Point, Eco 89.

Publicités




Renouvelable: L’energie qui valait 1 milliard

9 12 2009

Plus d’un milliard d’euros, c’est le montant que devrait atteindre les commandes dans les énergies renouvelables pour Areva cette année!

Même si le montant parait énorme, les énergies renouvelables ne représentent en réalité que 3% de toutes les commandes d’Areva, le nucléaire restant la filière principale du groupe.

Malgré tout, Anne Lauvergeon (PDG d’Areva) a affirmé la volonté du groupe de développer le secteur des énergies renouvelables durant les prochaines années. Selon la PDG, d’ici trois ans le nucléaire continuera son avancée alors que le renouvelable sera amené à s’affirmer de plus en plus.
Quoi de plus normal quand on pense à l’EPR dont les projets progressent et se multiplient ainsi qu’au contexte favorable qu’offre la conférence de Copenhague!

Anne Lauvergeon souligne que « le monde a besoin d’énergie sans CO2 […] Nucléaire, renouvelable même combat, complémentarité évidente. »

Réalisme ou simple démarche marketing?

Sources:

Areva, Romandie News, France info.





L’énergie verte fait pousser les emplois

3 12 2009

Economie verteEn dépit de la crise, les secteurs de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelables gardent le cap vers la croissance.

En effet, d’après une étude de l’agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) dont les résultats ont été révélés lundi, l’économie « verte » aurait généré 90.000 emplois entre 2006 et 2009.

Toujours dans le cadre de cette étude, on découvre que l’Ademe estime que les secteurs de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelables ne représentent pas moins de 294.000 emplois, et en représenteront, selon les prévisions, environ 500.000 d’ici 2012!

Maintenant il faut noter que le terme « économie verte » comprend la rénovation de logements existants, les transports collectifs ou encore la vente de véhicules de classe A et B (ce qui représente leur bilan énergétique)….

Malgré tout, il subsiste un retard entre ces prévisions et les objectifs fixés par le Grenelle de l’environnement…Retard qui pourrait être rattrapé, grace au prêt à taux zéro (ou eco PTZ) et au Fonds Chaleur.

Sources:

Ademe, Développement durable, Actu-environnement, Enerzine.





Ecoquartier: Quand la france rattrape son retard

29 11 2009
plan de l'écoquartier de grenoble

plan de l'écoquartier de grenoble (© AKTIS)

Les écoquartiers, zones urbaines pensées pour réduire au minimum leur impact sur l’environnement, arrivent enfin en France.

Le concept des écoquartiers se répend en Europe depuis plus d’une dizaine années, comme notamment en Suède (à Stockholm, Malmö et Hammarby), en Allemagne (à Hanovre et Fribourg) ou encore en Suisse (Oberwinterthur), où l’on peut voir les exemples les plus aboutis. Mais la France se réveille!

Ainsi, un certain nombre de villes ont entamé leur propre projet voila quelques années, à l’image de Douai, Lyon, Bordeaux, Strasbourg, ou encore Grenoble. Cette dernière vient d’ailleurs de recevoir le grand prix de l’écoquartier 2009 des mains du ministre de l’ecologie et du developpement durable, Jean-Louis Borloo et du secrétaire d’Etat au Logement Benoist Apparu.

Même si certains critiqueront le retard que la France a accumulé dans le domaine des quartiers durables, on ne peut que se réjouir de la multiplication de ce genre d’initiative.

Sources:

Debonne-Grenoble.fr, Charlotteonline’s blog, dd magazine, Actu-Environnement, LeMoniteur.fr, TF1.





La caméra thermique débarque chez les pompiers

28 11 2009
Caméra thermique infrarouge

Caméra thermique infrarouge

Hier, dans les Hautes-Pyrénées, pour sauver une habitation des flammes, les pompiers ont fait appel à une nouvelle technologie: une caméra numérique thermique.

Après avoir placé la caméra dans les combles de la maison, les pompiers se mirent à la recherche de tâches rouge vif sur l’écran arrière, synonymes de points chaud dans la réalité qu’il faudra cibler en priorité pour les refroidir le plus vite possible.

Cette technique permet aux soldats du feu de concentrer leur énergie sur ces endroits stratégiques et de maximiser l’efficacité de leur intervention.

Alors la caméra thermique prochain outil à rejoindre la panoplie de pompier?

Sources:

ladepeche.com, pompiers UT54.





Copenhague: L’implication des politiques mise en doute?

27 11 2009

Alors que près de  la moitié des délégations conviées au sommet de Copenhague ont confirmé leur venue, les Francais restent sceptiques quant à l’issue de cette conférence décisive.

En effet un sondage réalisé par l’institut LH2 pour le compte du nouvelobs.com révèle que moins d’un tiers des Francais pensent que le rassemblement de Copenhague aboutira sur un accord international fort, dont seulement une poignée s’estiment très confiants.

On peut compléter les résultats de ce sondage « réalisé par l’institut LH2 pour nouvelobs.com les 20 et 21 novembre 2009, par téléphone, sur un échantillon de 1.002 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus » à ceux de « l’avis des internautes » du nouvelobs.com encore en cours, comptabilisant plus de 350 réponses sur l’aboutissement probable du sommet de Copenhague: Moins de 10% des votants penchent pour la possibilité d’un « accord international sur les enjeux climatiques » contre environ 75% qui pensent que cette réunion aboutira sur « de vaines discussions« !

Reste à savoir d’où vient ce manque de confiance.

Sources:

NouvelObs.com, Les Echos.





Conférence de Copenhague 2009: Entre espoir et scepticisme…

21 11 2009
Copenhague, théatre de l'avenir

Copenhague, théatre de l'avenir

La conférence de Copenhague, sous la coupe de l’ONU, est censée accentuer les efforts internationaux pour éviter le dérèglement climatique, définir les suites à donner au protocole de Kyoto qui s’achèvera en 2012 et déterminer un objectif global à long terme pour les réductions d’émissions de gaz à effets de serre.

Evidemment une telle réunion en fait rêver plus d’un de voir émerger un accord fort engageant tous les pays, une sorte d’après-Kyoto…Or un vent de scepticisme souffle sur Copenhague, risquant de faire s’envoler tous les espoirs de traité.

Visiblement les dissensions, même au sein de l’Union Européenne, sont nombreuses et portent principalement au niveau économique. Malheureusement, un échec ne peut être admis, l’enjeu n’est plus simplement économique ou politique…En effet quoi de plus important que l’avenir de la planète?

Une dizaine d’associations comme WWF-FranceGreenpeace FranceAction contre la FaimCare FranceFIDHFondation Nicolas HulotLes amis de la terreMédecins du MondeOxfam France Agir IciRéseau Action Climat se sont réunies afin de faire réagir les principaux acteurs de la conférence de Copenhague qui n’auront que du 7 au 18 décembre pour arriver à un résultat primordial.

Pour ne pas laisser passer cette opportunité rare de changer le monde.

Sources:

COP15, L’Ultimatum Climatique, L’express, Ministere du Développement Durable.